Accueil

Compétition de Plans d’affaires 2015

22/07/2015 - 11:46

La Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF) a lancé officiellement le mardi 3 mars dernier à son siège l’édition 2015 de la Compétition des plans d’affaires (COPA). Cette édition qui se tient dans un contexte marqué par la rareté des ressources financières a vu la confiance renouvelée des habituels donateurs mais aussi de la Fondation Coris Bank qui a lancé un prix d’une enveloppe de 500 millions FCFA sur cinq ans dont la MEBF aura la charge. Cette année, la COPA innove en incluant les burkinabè de la diaspora.

 «L’objectif de la COPA est de permettre à tout porteur de projet quels que soient le sexe, la catégorie socio-professionnelle, le secteur d’activités de trouver une opportunité pour se faire accompagner dans la mise en œuvre de son projet par les moyens techniques et ou financiers» ; a décliné le Secrétaire Général du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Bernard Zougouri. Cet instrument, l’un des événements phares des Journées de l’entrepreneuriat burkinabè (JEB), constitue, foi du SG, un moment tant attendu pour des milliers de porteurs de projets. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En huit éditions, La COPA a reçu 3585 plans d’affaires pour 200 lauréats avec un volume financier des prix accordés estimés à 857 984 197 F CFA et 1819 emplois crées. L’édition précédente a primé 33 porteurs de projets pour un financement global de 127 178 710 F CFA.

Pour 2015, la compétition innove en insérant la diaspora burkinabè à l’événement mais aussi aux jeunes en fin de formation ou diplômés. Il s’agit de permettre à tout porteur de projet d’entreprise burkinabè vivant hors du pays de développer une activité économique en phase avec les besoins d’investissements privés du projet pôle de croissance de Bagré.

Les critères de sélection des plans d’affaires sont affinés à chaque édition par les membres du jury. Les principaux critères sont entre autres : la pertinence du projet, la rentabilité, la faisabilité technique et financière et l’impact économique et social. La MEBF encourage les projets qui font la part belle à l’économie verte ; la production agricole, animale, halieutique et végétale, les Technologies de l’information et de la Communication, aux innovations technologiques dans le domaine de la transformation et de la commercialisation ; les services innovants, etc.

Cependant, Sont exclus de la COPA, tous les projets ayant été primés au cours des concours précédents ; les projets qui appartiennent à 100% à des étrangers et ceux dont l’exploitation entraine une forte pression sur les ressources naturelles.

L’appel à candidature prend effet à compter du lancement, c’est-à-dire, le 03 mars et prend fin le 03 avril de l’année courante. La date limite de dépôt des plans d’affaires est fixée au 22 mai 2015. Il faut noter que parallèlement, la MEBF organisera des ateliers de formations sur le montage des plans d’affaires au profit des candidats.

 

Des partenaires réitèrent leur confiance à la MEBF

L’un des partenaires de la MEBF, Technoserve par la voix de son coordonnateur pays, Alexis Anouan a, au cours de son allocution, relevé les résultats probants de la MEBF dans la mise en œuvre conjointe du programme COPA. En effet, Technoserve a démarré deux ans plus tôt une initiative conjointe avec la MEBF grâce à l’appui technique et financier de la Fondation Argidius. «Booster votre entreprise» offre une opportunité à la MEBF avec la COPA de pouvoir accompagner durablement les porteurs de projets. «De juillet 2013 à octobre 2014, ce sont 35 entrepreneurs qui sont accompagnés pour la mise en œuvre de leurs projets. A ce jour, 7 entrepreneurs parmi les 35 accompagnés ont pu mobiliser 102 652 500 F CFA auprès des banques et établissements financiers de la place. De façon globale, les 35 entrepreneurs ont pu maintenir ou créer 213 emplois», a indiqué Alexis Anouan. Cependant, les difficultés de financements pour la mise en œuvre des meilleurs projets se font de plus en plus récurrents d’où son appel aux Partenaires techniques et financiers, aux institutions régionales et africaines, aux banques et établissements financiers.

La Fondation Coris Bank a certainement compris toutes les difficultés auxquels font face les jeunes en fin de formation désireux de se lancer dans l’entreprenariat. Elle a mis en place une enveloppe financière de 500 000 000 F CFA sur cinq (05) ans qui sera gérée par la MEBF. Cette somme servira à primer les meilleurs projets, sous-tendus par l’esprit Coris, a laissé entendre le directeur général adjoint de Coris Bank, Diakarya Ouattara. Cet esprit porte en un mot sur l’esprit entrepreneurial, a-t-il dit.

La COPA rentre dans le cadre des Journées de l’Entreprenariat Burkinabè (JEB) qui est à sa 10e année. «Il nous sera certainement long d’énumérer la contribution des Journées de l’entrepreneuriat burkinabè à la promotion de l’auto-emploi, à la créations d’emplois et de richesses. C’est un rendez-vous annuel qui permet à des dizaines de plans d’affaires d’être primés pour un montant total s’élevant à des centaines de millions  de F CFA», a souligné le SG du MICA, Bernard Zougouri. Et de poursuivre : «Dans un contexte économique difficile où le gouvernement ne ménage aucun effort pour alléger et simplifier les procédures administratives, il nous appartient à tous de redoubler d’imagination pour continuer d’accompagner les promoteurs d’entreprises». Un autre son de cloche qui vient relever l’indispensabilité des ressources financières pour un meilleur accompagnement des projets.

Service communication

Newsletter

Media room

Actualités

Participez à la Compétition des Plans d'Affaires 2017

Dans le cadre de la 12e édition des Journées de l’Entreprenariat Burkinabè (JEB), la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso, en collaboration avec ses partenaires, organise 

Sponsors & Partenaires