Accueil

Journées de l’Entreprenariat Burkinabè 2018 : Des lauréats apprécient

09/07/2018 - 10:37

Dabiré Rita, porteur d’un projet de création d’une unité de production d’huile de neem
Mon projet consiste à créer une unité de production d’huile de neem utilisée pour le cosmétique mais aussi pour la santé  des animaux et les soins humains notamment pour les maux de ventre, de  dents, d’oreilles, les problèmes d’articulations et les massages. J’ai eu un prix de 500 000 F CFA offert par la BAO.  Les JEB sont une opportunité pour nous autres qui n’avons pas assez d’argent et qui avons des idées de pouvoir présenter nos projets et d’avoir des financements. Même si ce que l’on a eu n’est pas suffisant, cet argent nous permet d’améliorer peu à peu nos projets. S’il y a des gens pour nous soutenir, nous en avons toujours besoin. Je dis merci à la BAO et à la Maison de l’entreprise qui m’ont permis d’avoir ce prix pour pouvoir avancer dans mon projet. Aux femmes qui veulent entreprendre, je leur dis de ne pas avoir peur, d’avoir le courage et la confiance en soi, de sortir souvent pour pouvoir présenter leurs projets. Parce qu’il y a des femmes qui ont de bons projets, de belles idées mais elles ont peur ; elles n’ont surtout pas l’information. 
 
Rimmibtiri Segda, docteur vétérinaire, porteur d’un projet de production de lapines mères
Notre projet porte sur la production et la valorisation de la viande de lapins au Burkina Faso. Il s’agit d’élever des lapines pour avoir des lapins afin de pouvoir promouvoir la viande de lapins qui regorge de beaucoup de vertus nutritionnelles et thérapeutiques. La viande de lapin est recommandée aux personnes souffrant de maladies métaboliques telles le diabète, l’hypertension. Nous voulons être les pionniers, avoir une ferme modèle en matière d’élevage de lapins au Burkina Faso. Nous voulons commencer avec une unité de production de lapines mères pour fournir les lapins aux éleveurs potentiels qui voudront se lancer dans ce domaine. Personnellement je suis fier d’avoir décroché ce prix, je suis fier de mon travail. C’est le début d’une aventure qui s’annonce. C’est le fruit du travail abattu depuis longtemps. On espère continuer dans cette lancée. Avec ce prix, nous pensons pouvoir démarrer notre unité de production intensive de lapins pour rendre les lapins disponibles pour la consommation. Nous interpellons tous ceux qui voudraient se lancer dans l’entreprenariat à avoir le courage, à persévérer ; c’est en forgeant qu’on devient forgeron. 
 
Romaric Bationon, étudiant en cycle d’ingénieur de génie électrique, porteur d’un projet de création d’une entreprise de fourniture de services d’installation électrique, de gestion de l’énergie et de domotique
J’ai participé en présentant mon projet qui consiste en la création d’une entreprise de fourniture de services d’installation électrique, de gestion de l’énergie et de domotique. La domotique c’est la gestion de l’alimentation des systèmes d’électricité d’une maison de manière automatique. Cela a d’énormes rendements positifs car ça permet d’économiser fortement l’énergie que la maison consomme. Les JEB offrent l’opportunité aux porteurs de projets de savoir dans quel environnement ils vont se développer. La  COPA et les prix qui ont été donnés donnent la possibilité à nous,  porteurs d’idées,  de pouvoir entreprendre en n’ayant pas forcement beaucoup de fonds pour commencer. Ce prix nous sera très bénéfique et je pense que nous allons pouvoir réaliser notre rêve qui est de créer une entreprise dans la gestion de l’énergie. A tous ces jeunes qui hésitent à entreprendre, je dirais que l’entreprenariat, bien qu’il ne soit pas facile, est le meilleur métier au monde. Nous ne pouvons pas nous asseoir et compter sur les concours de  l’Etat. Et ce n’est pas en travaillant pour l’Etat que l’on sera riche. Celui qui a des rêves, une certaine ambition, entreprendre serait bien. J’invite tous les jeunes à entreprendre car le Burkina Faso a vraiment besoin d’entrepreneurs.
 
Propos recueillis par : 
Mahamadi SEBOGO
Mariam Zouanga (Stagiaire)
 
Source : sidwaya.bf 

 

Retour

 

Newsletter

Media room

Actualités

Journées de l’Entreprenariat Burkinabè 2018 : Des lauréats apprécient

Dabiré Rita, porteur d’un projet de création d’une unité de production d’huile de neem

Sponsors & Partenaires